Le billet du réuniologue #3 : Pas de mesure. Pas de progrès.

par Louis Vareille *

Avez-vous déjà entendu parler des biais cognitifs ?

Vous voulez un exemple ?

Parlons d’une étude menée aux États Unis par Verizon sur l’appréciation des réunions.

1 300 personnes interrogées, avec deux questions simples.

« Que pensez-vous de la qualité des réunions que vous animez ? »

« Que pensez-vous de la qualité des réunions auxquelles vous assistez ? »

Les réponses.

« Les réunions que j’anime … 79% sont productives. »

« Les réunions auxquelles j’assiste … seuls 56% d’entre elles sont productives. »

Vous voulez connaitre la qualité d’une réunion que vous venez d’animer.

Ne vous posez pas la question. Soyez courageux. Posez-la plutôt aux participants.

« Que pensez-vous de notre réunion ? De ce que nous avons produit ? De la manière avec laquelle nous l’avons produit ?»

Vous allez recueillir des idées de grande qualité pour faire mieux la prochaine fois.

Pas de mesure. Pas de progrès.

Vous voulez améliorer vos réunions. Une seule solution l’évaluation.

*Louis Vareille est vétérinaire de formation et après de multiples expériences dans le monde de l’industrie, il intervient, aujourd’hui, dans les entreprises et les organisations, pour faire de chacune de leurs réunions un moment à la fois productif, engageant et apprenant.

Laisser un commentaire