Le billet du réuniologue #2 : Inclure avant de produire

par Louis Vareille *

Une réunion est un champ. Un champ de « raisonnance ». Un moment particulier, dans un endroit particulier dédié à l’atteinte d’un objectif concret (voir billet #1).

Aussi, si vous voulez que les participants du groupe raisonnent, commencez par les faire résonner.

Au démarrage de la réunion, offrez leur l’opportunité de prendre la parole et de faire entendre leur voix dans le groupe.
En faisant cela, vous allez renforcer leur présence, vous allez réduire l’énergie qu’ils devront engager plus tard pour prendre la parole et vous allez capter un peu de leur état d’esprit du jour.

J’en entends déjà dire avec leur voix de stentor « Alors ça va ? ».

Demander « ça va » … C’est bien.
Poser une question ouverte à laquelle chacun va répondre c’est mieux.

« Sur une échelle de 1 à 10, quel est votre niveau d’énergie aujourd’hui ? Pouvez-vous dire en quelques mots le pourquoi ? »

L’essayer, c’est l’adopter …

Ce simple tour de table va transformer la réunion.
Vous allez renforcer l’engagement de chacun et son envie de contribuer aux discussions.

« Vous avez vu la fessée qu’on a mis aux anglais samedi ? »
Ce n’est pas une inclusion.
C’est juste une blague pour détendre l’atmosphère.
Cela est utile mais pas suffisant.

Prochaine réunion
Osez l’inclusion pour que chacun puisse donner son meilleur.

*Louis Vareille est vétérinaire de formation et après de multiples expériences dans le monde de l’industrie, il intervient, aujourd’hui, dans les entreprises et les organisations, pour faire de chacune de leurs réunions un moment à la fois productif, engageant et apprenant.

Laisser un commentaire